LABODIVES

design d'information, ville et société

L’ÉQUIPE

Posted on 05 janvier, 2015

Ruedi Baur designer, né en 1956. Formation de graphiste chez Michael Baviera et diplômé en design graphique en 1979 à la Schule für Gestaltung de Zurich. Cofondateur de BBV (Lyon-Milan-Zürich) en 1983. Ruedi Baur fonde en 1989 son atelier «Intégral Ruedi Baur et associés» ainsi qu‘«Intégral concept», réseau pluridisciplinaire actuellement constitué de sept structures partenaires couvrant un large champ du design (graphisme, architecture, scénographie, design produit, photographie, édition). En 2002, il crée l’atelier «Integral Ruedi Baur Zürich», en 2007 «Intégral Ruedi Baur Berlin» et le «laboratoire irb» à Paris qui conçoivent et développent dans les différents domaines de la communication visuelle des projets bi- et tridimensionnels (programmes d’identité, systèmes d’orientation et d’information, design d’exposition, design urbain, expérimentations…). Depuis 1987, Ruedi Baur intervient régulièrement comme conférencier et enseigne aujourd‘hui à l’Université de Laval Québec (École de Percé), au CAFA Central Academy of Fine Art de Beijing, à la Luxun Academy de Shenyang et depuis 2007, à l‘École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris (ENSAD). En 2004, il crée l’Institut de Recherche Design2Context à la Zürcher Hochschule der Künste de Zurich (ZHdK) où il coordonne le master «Design Culture».

Sébastien Thiéry né en 1975, Sébastien Thiery est docteur en sciences politiques de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Enseignant en Droit Public à Paris I, puis en Théorie de l’art contemporain à Paris VIII Vincennes – Saint-Denis, il rejoint l’équipe des éditions du Mouvement en 2003 afin de coordonner Culture Publique, collection d’ouvrages consacrés à la politique culturelle française. Chercheur associé à l’institut Design2context de Zurich à partir de 2004, il y développe notamment un projet éditorial sur La Loi et ses conséquences visuelles en collaboration avec le designer Ruedi Baur et le philosophe du droit Pierre Legendre. Participant à l’action des Enfants de Don Quichotte durant l’hiver 2006, il fonde alors l’Atelier Immédiat, plateforme de réflexion et d’action réunissant plusieurs collectifs d’architectes (Exyzt, Encore Heureux, Coloco, Construire, Stalker, etc.) autour de la question du mal logement. En 2008, il rejoint l’atelier Intégral Ruedi Baur Paris, en devient associé et y exerce les fonctions de concepteur en design graphique, de chargé de projet, puis de gérant. La même année, à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, il fonde avec Ruedi Baur le post diplôme Le Design comme écriture cérémonielle, dont le premier programme de recherche s’intitule Ecrire la ville. Chroniqueur pour la revue Mouvement depuis 2010 et membre de son comité de rédaction depuis 2011, il poursuit ses recherches à la croisée des sciences politiques et de l’art contemporain au sein du comité de pilotage de l’Ecole des Arts Politiques créée par Bruno Latour à Sciences Po Paris,  du réseau de recherche en design Civic City mis en place en 2011 par Ruedi Baur à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève, et de l’Université Foraine cofondée avec l’architecte Patrick Bouchain en septembre 2012. En octobre 2012, il fonde le PEROU – Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines, association présidée par Gilles Clément, qui a pour objet de développer des actions-recherches sur des situations de grande précarité urbaine. Dans le cadre de l’une de ces actions conduites dans un bidonville de Ris-Orangis dans l’Essonne, il réalise Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir, court métrage de 28’ sélectionné au festival de Douarnenez en 2013. 

Outre différents articles parus dans des revues spécialisées comme dans la presse quotidienne, et outre la coordination des ouvrages de la collection Culture Publique (publiés entre 2004 et 2005, coédition sens&tonka / Mouvement), il a publié : 

Face au Brand territorial. Sur la misère symbolique des systèmes de représentation des collectivités territoriales (avec Ruedi Baur,Lars Müller Publishers, 2013) Paris, Canal Saint-Martin, 1e janvier 2007, 9h-12h (avec Laurent Malone, Edition LMX, 2007) Etat des lieux avant transformations (avec Ruedi Baur, Edition Jean-Michel Place, 2007).  - La Loi et ses conséquences visuelles (avec Ruedi Baur et Pierre Legendre, Lars Müller Publishers, 2006).

Vera Baur-Kockot sociologist and cultural/visual studies, born in 1968.  A graduate from the University of Lueneburg (Germany) in Cultural Sciences. She operates numerous publication and exhibition projects as well as conferences and research projects at home and abroad, while at the same time pursuing transdisciplinary research and practice at the interface of culture, science and politics. She led the Institut für Kunst, Design and Medientechnologie 01plus at the Fachhochschule Nürnberg from 2000 – 2003, as well as two contemporary art exhibition spaces from 1996 – 2002. Together with Ruedi Baur and Clemens Bellut, she leaded the institute Design2context until december 2011, where she was responsible among other things for the scope the post graduate programs. As a researcher, she is adressing in a new way the subject of design sociology and is particularly active in the interfaces between design, art and science. She is founder and vice president of the new institute Civic city since march 2011 and teaching the post graduate program Civic Design at the Head Gèneve.

Afrouz Razavi (2011_2014) graphic designer en 1984 à Chiraz, au Sud de l’Iran, elle a grandi au Nord-Est du pays, dans la ville de Mashhad ou en 1998 elle intègre le lycée d’Art et de Design de Rafati. Puis de 2001 à 2006 poursuit ce cursus en design graphique à l’Ecole des Beaux-Arts de Téhéran. Récompensée en 2004 comme lauréate des « Dubaï Ibda Awards », Afrouz fut à cette occasion invitée à réaliser un stage à l’Agence Team Young & Rubicam de Dubaï. En 2006, c’est le premier prix de « concours international de graphisme » qu’elle remporte en France ; cela lui permet d’effectuer une résidence de six mois avec Galerie Anatome. Elle décide alors de poursuivre ses études et recherches à Paris. De 2008 à 2011, dans le cadre de ses études (dnap), elle travaille en collaboration avec Jean-Marc Bustamante à l’atelier photo-multimédia de l’ENSBA (Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts), à Paris. Entre 2007 et 2010, c’est à deux reprises qu’elle passe plusieurs mois de stage dans le Laboratoire Intégral Ruedi BAUR dans lequel elle a l’opportunité de participer à l’élaboration de projets de signalétiques et d’identités visuelles relatives à Caracas Metrocable (2007), Busabri (2009) et la biennale du design de St Etienne (2010). Depuis 2011, tout en travaillant sur la muséographie et des projets liés à l’identité visuelle et à l’urbanisme, Afrouz se consacre à des recherches sur le design au Laboratoire de recherche de l’Ensadlab.

Pejman Mirzaei (2012_2014) architect, designer.

Rahaf Demashki (2013_2014) graphiste.

Johanna Gregoire (2014_2015) designer.

Léa Ninot (2014_2015) graphiste.

Danielle Rosales (Collaboratrice) graphiste.

Partenaires de projet : PSM (la Plateforme de Service aux Migrants), PEROU (pôle d’exploration des ressources urbaines), CIVIC CITY, réseau international de recherche en design, CAS Civic Design (HEAD de Genève), LE CHANNEL (scène nationale de Calais).

 

 

Comments are closed.